Le temps des juristes

 

Le Temps des juristes

 

Editorial Marc Mossé, Président de l'AFJE  - JEM 33 Mars 2019 

Ecrire son premier éditorial du JEM, ce n’est pas rien. Le faire alors qu’on célèbre les 50 ans de l’AFJE, c’est une chance.

Autant dès lors s’inscrire dans les pas de ses prédécesseurs qui, chacune et chacun à leur façon, ont su faire grandir l’AFJE pour lui donner sa dimension actuelle : la plus importante et influente association professionnelle de juristes d’entreprise de notre pays. Une association également reconnue en Europe où nous présidons l’ECLA, et à l’international où nous sommes admis par toutes les grandes associations à vocation mondiale. Forte d’une communauté de 7000 membres, l’AFJE représente une voix qui ne saurait être ignorée. Les fondateurs de l’association et toutes celles et ceux qui ont œuvré à son succès croissant ont pressenti que notre profession serait appelée à jouer un rôle grandissant dans le monde économique et au-delà, dans la société.

Cette vision était pionnière. Elle se vérifie chaque jour. Le temps des juristes est bien là. Je suis heureux que nous puissions y contribuer collectivement. J’écris ainsi mon premier éditorial en pensant à cette ambition.

Le rôle des juristes s’impose d’autant plus que l’importance du Droit dans notre société est une évidence. Nous vivons la 4ème révolution industrielle, portée par la transformation numérique, et celle-ci engendre un besoin de régulation intelligente permettant de marier innovation et sécurité juridique. Au-delà, les exigences éthiques et de responsabilité sociale et environnementale pesant sur les opérateurs économiques et institutionnels sont de plus en plus fortes. A cet égard, on peut imaginer qu’après les « millenials », la génération Z sera encore plus demandeuse de comptes à rendre.

Ces évolutions s’accompagnent d’intenses tensions géopolitiques dont le droit n’est jamais totalement absent. Les débats complexes autour de l’extraterritorialité en sont l’une des illustrations. La globalisation n’est pas qu’une douce route de la soie…

A cet instant, il faut rappeler l’importance de l’Europe au cœur de ces enjeux. Lors du colloque des 50 ans de l’association, nous avions fait de l’Europe, acteur clé de la mondialisation, le sujet principal de nos échanges. Au lendemain de l’élection du Parlement européen, celle-ci mérite encore davantage notre attention, et ce d’autant plus que le droit a été jusqu’à présent l’un des principaux vecteurs de sa construction et de son intégration. D’où la nécessité de se mobiliser pour le respect de l’Etat de Droit au sein de l’Union Européenne.

Dans un monde en mutation, agité de soubresauts parfois violents, le droit est un outil précieux. Les juristes sont alors au premier rang de ceux qui peuvent lui donner du sens et le faire vivre utilement. Aussi, en plaidant sans cesse pour une grande communauté de juristes, rassemblée et puissante, l’AFJE a fait le choix simple mais résolu du rayonnement du droit français et européen.

Le temps des juristes est bien venu.