Bientôt un réseau de juristes d’entreprise francophones

Au mois de mai dernier, l’AFJE a créé un groupe de travail dont l’objectif est la création, la mise en place et l’animation d’un réseau de coopération de juristes d’entreprise francophones. La première rencontre des acteurs de ce projet devrait avoir lieu en janvier 2018.
Par Hakima Keddache.

Troisième langue des affaires à travers le monde, le français compte 274 millions de locuteurs et l’espace francophone concentre 20 % des espaces commerciaux mondiaux.
Les juristes exerçant dans un pays ayant le français pour langue officielle ont une culture juridique semblable, imprégnée par un droit continental universellement répandu et couvrant les deux tiers de la surface du globe.
S’il est évident que chaque zone géographique a des caractéristiques économiques propres dont découlent des conséquences juridiques particulières, il n’en demeure pas moins que ces juristes ont tout intérêt à s'associer afin de permettre un partage du savoir-faire et des bonnes pratiques.

La pertinence de ce projet réside donc dans les intérêts communs des juristes francophones.
Peu importe la région dans laquelle il exerce, le juriste d’entreprise francophone a la même mission. Il met à disposition de l’entreprise pour laquelle il travaille, de manière exclusive dans le cadre d’un contrat de travail, l’expérience et les connaissances acquises dans l’un des domaines du droit, par sa formation universitaire et sa pratique ultérieure. Il est au moins titulaire d’un master 1 en droit ou d’une équivalence.

Un groupe de travail (lire ci-dessous) a été constitué afin de fédérer la communauté des juristes d’entreprise francophones.
Première étape : une étude est en cours de réalisation auprès de juristes francophones exerçant aux quatre coins du monde. Le questionnaire qui leur a été transmis s’articule autour de quatre grands axes : la formation des juristes, le statut et l’environnement du juriste d’entreprise, les thématiques prioritaires de la profession et l’intérêt d’un réseau de juristes d’entreprise francophones. Une fois les réponses collectées, un plan d’action consensuel sera mis en place.
Le premier rendez-vous de ce nouveau réseau des juristes d’entreprise francophone réunissant toutes les parties prenantes est prévu pour le début de l’année 2018.

UN GROUPE DE TRAVAIL SANS FRONTIÈRES
Sous la vice-présidence de Jonathan Marsh (président et administrateur de l’ECLA (European Company Lawyers 
Association), et vice-président de l’AFJE en charge du développement international), le groupe de travail 
en charge du projet est constitué notamment d’Éric Amar (directeur juridique de Bolloré Transport & Logistics 
et administrateur de l’AFJE), de Leila Bazzi (présidente du Cercle des juristes marocains), de Madalina Gergely 
(juriste en contrats internationaux, responsable de la commission internationale de l’AFJE), de Stéphanie Couture 
(directrice juridique, administratrice et représentante de l’AFJE au Canada) et d’Anne-Laure Paulet (secrétaire 
générale de l’AFJE).
L’équipe a vocation à s’agrandir et à accueillir des acteurs contribuant à la représentation des juristes 
d’entreprise dans le monde francophone afin de participer au développement et à la valorisation de la profession 
de juriste d’entreprise.

 


Publié le 15/11/2017

Adhésion

Déjà 4300 adhérents, rejoignez nous.

Agenda